UA-207704650-1
 
Rechercher
  • Aphinya Philippe

Qu'est-ce que le massage thaïlandais ?

Dernière mise à jour : 3 juin 2021

Venu de l’Inde, influencé par le bouddhisme, ayurvéda et la Médecine traditionnelle chinoise, le massage thaïlandais s’inscrit dans la grande famille de la massothérapie. Dans cette fiche, vous découvrirez ce massage plus en profondeur, ses principes, son histoire, ses bienfaits, comment il se pratique et par qui, et enfin, les contre-indications.

Le massage thailandais est un massage holistique basé sur une vision énergétique de la santé. Il s’inspire du yoga et de la méditation, et est caractérisé par trois éléments principaux :


  • Les exercices d’étirement à la fois dynamiques et fluides : ils se font en duo avec l’intervenant, dans un rythme de va-et-vient continu, un peu à la manière d’un tango. Ces exercices sont généralement basés sur des postures de yoga, mais aucune connaissance préalable de cette discipline n’est requise.

  • Le travail « énergétique » : il consiste à exercer des manoeuvres, des massages et des pressions sur des régions ou des points précis parcourant les lignes énergétiques du corps nommées sen. Ces lignes sont semblables aux méridiens en acupuncture. Le thérapeute exerce des pressions à l’aide de ses paumes et de ses pouces ou tapote les lignes énergétiques avec ses doigts. Il peut aussi utiliser ses bras, ses avant-bras, ses coudes et ses pieds.

  • Une attitude de méditation et de recueillement lors du massage : cela permettrait au thérapeute d’être intuitivement en contact avec son client.

Selon les praticiens, les manipulations, les exercices d’étirement et une attention particulière portée à la respiration favorisent la circulation sanguine et lymphatique et l’élimination des toxines. Le massage aide aussi à libérer les tensions musculaires et les blocages énergétiques, et redonne au corps souplesse et mobilité. L’effet relaxant du massage thaïlandais apaise le mental et induit un état de bien-être général, autant physique que spirituel.



Les grands principes

Inspiré de la philosophie ayurvédique, le système thaï considère que toute forme de vie est animée par une énergie invisible, le prana. Selon la tradition indienne, le prana circule dans le corps par les nadis, un réseau de 72 000 canaux énergétiques. Lorsque l’énergie est bloquée ou restreinte, un déséquilibre s’ensuit et entraîne des problèmes de santé. Pour traiter le corps tout entier, incluant les organes internes, le massage thaïlandais se concentre sur 10 des nadis, qui sont nommés sen.

Avant le traitement, le praticien réalise une évaluation basée sur les tridosha, les 3 principes ou dosha présents dans toute forme de vie :


  • le dosha vata, le principe de l’air et de l'éther, gouverne tout ce qui est en mouvement dans l’organisme (la circulation, la respiration, les battements de coeur);

  • le dosha pitta, le principe du feu, contrôle le métabolisme et la digestion;

  • le dosha kapha, terre et eau, contrôle la lymphe, les mucosités et l’hydratation.

Ainsi, un travail lent et doux réduit le vata, un travail accompli avec calme rééquilibre le pitta, et un travail réalisé avec fougue diminue le kapha.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout